L'escouade Suubatar

Le forum de l'escouade Suubatar du F.A.L.G. (jeu de rôle par E-mail sur Starwars)
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ara Chan

Aller en bas 
AuteurMessage
Chan
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 34
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Ara Chan   Sam 17 Juin - 20:24

Ara Chan née sur Taanab 25 ans avant la batailles de Yavin, eu une enfance plutôt heureuse.
Quand il rentra o collège, il rencontra une fille nommé Celne Hordax et tomba vite amoureux de cette dernière. Très timide il mi plus d’un ans et demi pour l’aborder. A sa surprise elle accepta de sortir avec lui à sa première demande, car on a beau être timide, on est pas pour autant discret. Ils passèrent le plus de temps ensemble et un jour il se mariere a l’age de 20 ans.
Ara appris à piloter en 2 ans un cargo corélien YT-2000 qu il baptisa le Vicomte. Quand à Celne elle prie des cours de commerce et tout les deux créèrent une petite entreprise de transport nommé Chan & co. Mais un jour alors qu’ils devaient livrer une cargaison pour les rebelles Celne disparu suite a une bataille contre un destroyers de classe impérial alors que Ara étais a bord du Vicomte et que Celne étais a bord d’une corvette coréliene pour arranger deux trois petite chose sur le montent de leurs trafics.
Même si Ara avait essayer de la sauver suite a l’attaque surprise du destroyers il n’étais pas sur de sa mort.
Suite a sa Ara décida de rejoindre les rang de la FALG avec sont cargo pour seul partenaire, qu’il du vendre a c’est dernier.



(il y a pas a dire c pratique le copier coller Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chan
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 34
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Ara Chan   Sam 4 Nov - 1:19

voila se que je vous avais promie ^^

Je me nome Ara Chan, je vais vous raconte une partie de ma vie.

____Moi et ma femme Celne Ara, transportions de la nourriture et du matériel de première nécessité pour créer un petit avant poste rebelle.
- Tu es sûr que ton plan pour que les Imper' ne nous chopent pas, est sûr ? Me demanda Celne. Elle avait les cheveux mi-court, blonds, des yeux bleu-vert et une bouche sensuelle que j'aimais embrasser. Elle était de taille moyenne et je l'aimais plus que tout au monde.
- Mais oui ne t'en fais pas, même si ils nous chopent ils ne trouverons aucune trace que l'on travail pour les rebelles, lui répondis-je confiant.
C'est à ce moment là qu'une sirène retenti et que le tunnel de l'hyperespace se transforma et traits puis en étoiles, avec devant nous un destroyer de classe impérial et un croiseur interdictor.
- Oh ! Oh ! Fi-je, l'air étonné.
- Alors comme ça, ils ne nous choperaient pas ? Hum, fit elle en mettant ses poings sur ses hanches.
- Oui, oui, bon j'ai fait une erreur, en lui lançant un clin d'oeil mais j'ai toujours un plan de secours.
La console de communication bipa.
- Ici le destroyer impérial Intrépide, coupez vos moteur et préparez vous a une inspection, cargo corellien YT-2000 Vicomte.
- D'accord je me met en attente, je coupa la communication et me retourna vers Celne, ça sert a rien de fuir ils doivent avoir 6 escadrons de chasseurs et plus eux qui se mettent à notre poursuite, dans tout les cas on est mort.
- Merci de me rassurer chéri, me fit elle en me lançant un sourire; mais c'est quoi ton plan de secours ?
- Il est très simple vu que j'ai mis le cap sur une planète inoccupé, on aura juste à dire que nous allons à un rassemblement pour explorer ce monde.
- Et ce "rassemblement" existe t-il vraiment ?
- Evidement que oui, sinon j aurai dit autre chose, en lui rendant son sourire. Si elle avait eu des canons de blaster à la place des yeux, j'aurai été un homme mort. On entendit le son des patins d'atterrissage toucher du métal. Je regarda par la baie du cockpit et vit au moins 50 stormtroopers.
- Oula ils ont mis le paquet pour nous.
- Et si on allait leur ouvrir avant qu'ils ne démontent l'écoutille.

____Apres avoir descendu la rampe d'accès du Viconte, un officier impérial approcha de nous.
- Bonjours, je suis le lieutenant Ton Arcan, moi et mes hommes sommes chargés d'inspecter votre vaisseau. Pendant ce temps je vous poserais quelques questions, fit le lieutenant.
- Oui bien sur aucun problème lieutenant, répondis-je.
- Déjà présentez moi vos indenticarte, si vous plait.
Je m'exécuta à sortir ma carte et Celne aussi. Le lieutenant les prises toutes les 2 et les inséra l'une après l'autre dans son bloc-notes.
- Bien, alors monsieur et madame Ara, vous n'êtes pas fiché dans les dossiers criminels de l'empire, déjà sa c'est bien pour vous, nous fi-t-il avec un sourire.
- Ah ! Ben c'est bien, comme ça au moins je serai moins tendu la prochaine fois que je me ferai arraisonner par des impériaux, en lui rendant son sourire.
- Bon ensuite que transportez vous ?
- De la nourriture et de quoi faire une base, sur un monde de la bordure extérieur.
- Le quel ?
- Euuuh... c'est que je ne me souviens jamais des noms des planètes. Mais avec mon ordinateur de vol vous le saurez.
Le comlinck du lieutenant bipa.
- J'écoute ?
____Je ne pu entendre ce que disait son interlocuteur.
- Bon, tout est parfait, votre cargaison est correcte à ce que vous nous avez dit et on sait où vous allez. Donc vous pourrez repartir d'ici une heure.
- Quoi ? Une heure ? Mais notre cargaison est importante.
- Excusez nous, mais nous devons arrêter des contrebandiers qui doive livrer des armes aux rebelles.
____Aie ! Aie ! Aie ! Je sens que c'est mal parti pour les nôtres, pensais-je.
- Ah, oui bien sur, je comprends. Pouvons nous nous restaurer un peu?
- Vous n'avez pas de quoi mangé dans votre vaisseau ? Fi-t-il l'air étonné.
- Ben c'est que c'est toujours la même chose, à force ça m'écœure.
- Oh, oui je vois ce que vous voulez dire et c'est le moins que l'on puisse faire en vous faisant attendre.
- Merci beaucoup, je me retournais vers Celne. Si tu veux utiliser des toilettes décentes?
- Oui, je vais chercher de quoi me changer aussi, ça fait trois jours que j'ai les mêmes vêtements, fit-elle avec un sourire.
____Elle rentra dans le Viconte et en ressortie deux minute plus tard avec un sac
Des fois je me demande si elle n'a pas des talent jedi, pensais-je.
Nous fûmes escortés par cinq gardes.
____Par chances ils n'ont pas pensé à vérifier le contenu du sac, pensais-je.
Le sac contenait deux mini-blaster, une dizaine de charge explosive et évidemment les vêtements de Celne.
- Si vous voulez bien me suivre ? fit un des gardes, les toilettes sont par ici.
- D'accord, je vous suis, répondit Celne. Elle parti, escortée de deux garde.
____Parfait elle ne va pas avoir trop de mal, pensais-je.
Les trois autres gardes m'emmenèrent au réfectoire. La salle pouvait accueillir deux à trois cents personnes à vue d'oeil.
Je m'approcha du self et commanda pour moi et Celne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chan
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 34
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Ara Chan   Sam 4 Nov - 1:23

____Un peut plus loin Celne se changeait.
Où est ce que je vais mettre ces blasters moi ? Se demanda-t-elle.
Elle regarda sa veste de large manche et eu une idée.
Elle mit un hostler sur son avant bras gauche et l'autre sous son avant bras droit, remit le sac sur son dos et sorti de la cabine une main dans chaque manches.
Ah! La procédure impériale standard, se demanda-t-elle en tournent la tête de droite a gauche ou elle vit un garde de chaque coté.
En un éclair elle sortie les deux mini-blaster et tira une fois.
- Trop facile, fit-elle. Elle cacha les corps inertes des deux gardes dans la cabine d'où elle c'était changée.
Ensuite jeta un coup d'oeil dans le couloir.
- Personne, j'ai de la chance.
Elle sorti un petit bloque note électronique d'une des poches du sac, l'alluma et suivit le point lumineux qui indiquait l'endroit ou je me trouvais.
Pendant ce temps je l'attendais en grignotent un peu.
Les sirènes se mire à sonner et une voix se fit entendre par les hauts parleurs.
- Ici le capitaine, les rebelles sont là avec leur convoi.
Au même moment Celne entra en braquant ses blasters sur les stormtroopers, qui n'eurrent le temps de riposter.
- Je commençais a me faire du mourons pour toi, lui dis-je avec un sourire.
- Plus tard, il faut poser ces bombes et filer d'ici. Elle me tendit un blaster et passa la porte, je la suivis sur ses pas.

- Tu sais ou son les salles des machines ? Me demandat-elle.
- Normalement pas loin... Mais sa va être dure d’y accéder.
Elle se colla contre un mur quand on entendit des bruits de pas. Deux techniciens apparus d’un coin de couloir.
- On va leurs demander ? Fis-je à Celne.
- Pourquoi pas, me répondit-elle en réglant son mini blaster sur paralysant. Puis elle avança vite et silencieusement sur eux. Je la suivi aussi silencieusement qu’elle après avoir moi aussi régler mon blaster sur paralysant. Un bruit de corps tombants au sol se fit entendre.
- Il y a une salle vide par la, dis-je tout en commencent à tirer l’un des deux homme inanimé.
Celne prie le deuxième et me suivi.
Arriver dans la salle je me mi à fouiller l’homme. Il avait sur lui un data pad, une carte d’accès et quelque crédits.
- Bon on prend leurs vêtements et on les laisse la.
On s’éxévuta puis pendant que Celne finissait d’attacher ses cheveux je pianota un peut sur le data pad.
-Génial ! Un plan. Regarde nous somme la et la salle des machines ici, fis-je tout en montrant à Celne. Je te l’avais dis qu’on étais pas loin.
- C’est que tu as un bon sens de l’orientation, me répondit-elle avec un large sourire.
- Aller on y va.
Une minute plus tard nous étions devant la porte de la salle des machines.
- Normalement ils doivent être cinq à dix... non armer.
- On en décent un pour montrer qu’on rigole pas, me répondit-elle.
- Des fois tu me fais peur.
- C est se que je cherche à leurs faire.
J’inséra la carte dans la fente et la porte s’ouvris. On entra et vis sept hommes travailler sur des tableaux de commandes, Celne cria.
- Tout le mondes me regarde et va contre se mur en gardant les mains bien en évidence.
Un des hommes ne bougea pas assé vite pour Celne qui lui tira dessus. Le rayon bleu l’atteignit en pleine poitrine, il s’écroula comme mort.
- Vous deux, fis-je en pointant deux hommes, tirez le.
- Comme vous le voyer nous voulons tuer personnes, fit Celne, mais, elle régla son blaster, sa peut changer.
- Que voulez vous ? fit l’un d entre eux.
- Juste poser deux trois bombe et partir d’ici. Tien chéris pose les je les tien à l’œil, me fit Celne en me passant le sac à dos.
Je plaça six bombe dans la salle et une septième tout prêt de la porte.
- Voilà j’ai mi deux minute sa devrai suffire.
- Alors tout le monde dehors et un conseil gagner des capsules de sauvetage.
Une fois les sept techniciens sortis j’activa le compte à rebours.
- On récupère le Vicomte et on file.
- Un jour il faudra que tu me prouve que tu tien plus à moi que ton vaisseau.
- D’accord, sache qu’il a toujours été après toi. Aller c’est par là.

Une minute trente plus tard les bombes explosa. Le vaisseau fus secouer sans discontinuer après sa.
- Ici la passerelle ordre d’évacuation.
- Dernier couloir et on arrive, fis-je a Celne pour la rassurer.
Arriver au hangar deux navettes décollère déjà.
- Personnes au tour du Vicomte, on décollera en même temps qu une navette. Faudra aussi préparer le quad laser dorsale.
- Mais tu auras besoin de moi dans le cockpit.
- T’en fait pas pour sa.
- Comme tu voudras.
Dans le hangar c’était la panique et on voyait que la bataille fesai toujours rage dehors. Arriver prêt de l’écoutille d accès du Vicomte un coup de blaster frappa se dernier et un lieutenant cira.
- Arrêtez les ceux sont eux qui on saboter les machines.
- Oh ! Oh ! Monte vite et ferme derrière toi criai-je à Celne.
Je couru jusqu au cockpit activer les bouclier et tout les autres systèmes du vaisseau.
- Aller plus vite ! Plus vite !
Trente seconde plus tard tous les systèmes étaient aux verts et je poussa la commande des gazes. J’activa les systèmes de communications dans toute les fréquence possible.
- Ici cargo YT-2000 Vicomte ne tirer pas, je répète ne tirer pas.
Le vaisseau fut secoué par une explosion venant de l’arrière, l’Intrépide venais de partir en fumer.
- C’est pas finie chérie... il reste encore beaucoup de tie avant d atteindre un lieux sur.
Je mi le cape sur ceux qui restai des force de la rébellions. Pas grand-chose à vrai dire trois corvettes coreliene, deux transporteurs d’escorte et une petite dizaine de transporteurs moyens. Plus les chasseurs.
- Ici leader bleu, c est vous qui avez coupé les boucliers du destroyer ? fit une voie sur le système de communication.
- Oui, on était en route pour la nouvelle base car on fait parti des vôtres.
- D’accord je détache trois chasseurs pour vous aidez à passer les tie.
- Merci, mais je pense que sa devrai aller occuper vous plutôt de vous on passe en deuxième ordre. Notre vaisseau a tout ses boucliers et est assez rapide pour les battres.
- Ici le Générale Reeiken, rejoignez moi a bord du Flèche d’argents.
- Comprit mon Générale, répondis-je.
Après avoir couper la communication Celne dit.
- Un générale qui veux nous voir... On a du vraiment l’étonner.
- Reste concentrer sur les tie chérie on va le rejoindre dans trois minutes.

Trois minutes après avoir détruis quatre chasseur tie et être enfin au couverts des vaisseau de l’alliance j’activa de nouveau le système de communication.
- Ici le Vicomte demande autorisation d atterrir sur le Flèche d’argents.
- Demandes accepter. Bienvenue à bord.
L’atterrissage se passa sans encombre et encore une foi on vie une garde d’honneur pour nous recevoir.
- C’est pas que j’aime pas voir des soldats, fis-je, mais c’est que deux fois dans la même journer sa fait peur.
- Je te comprend chéris.
Quand on descendit du Vicomte un homme âgée et un peut grisonnant nous accueillie.
- Bienvenue à bord je suis le générale Reeiken. Je croie que tout le monde vous doit une fière chandelle.
- Pas tend que sa, répondis-je, vous avez quand même eux beaucoup de pertes je suppose. J’en suis déjà navrer...
- Certes mais sans votre intervention à bord de l’Intrépide nous serions tous morts et puis c’est la guerre. Dans toutes guerre il y a des morts. Mais vous disiez que vous étier en route pour notre nouvelle base ? Donc vous devez êtres madame et monsieur Ara.
- On peut rien vous cacher, répondis-je avec un large sourire.
- Et ben encore une foi, au nom de l’alliance, nous vous remercions.
- De rien. Je voudrai savoir si c’étai possible de vous laisser le matériels que nous avons a bord pour vous ? Car nous devrions vite rentrer sur Tanaab pour prendre quelque affaire personnelle et trouver un autre endroit ou vivre...
- Oui bien sur. Suivez moi nous allons parler de sa dans mes cartiers.
- Celne tu y va je vais inspecter le Vicomte j’en aurai pas pour longtemps
- D’accord.
L’intercom du générale bipa
- Excusez moi, puis il s’éloigna.
Un capitaine s’approcha alors de nous.
- Suivez moi madame je vais vous conduire dans les cartiers du générale.
- Je vous suis.
J’embrassa Celne et retourna à bord du Vicomte alors qu’elle suivi le capitaine. Quand au général il était parti vers une navette.
Bon au moins j’ai le temps qu’il revienne, pensai-je.
15 minute après avoir passer a inspecter le Vicomte les sirènes du transporteur d’escorte se mire sonner à tout va.
- Un autre destroyer est entré dans la zone. A tous les pilotes décoller.
Je sorti en trombes du Vicomte et interpella un mécanicien qui passai.
- Pourquoi somme nous pas passer en hyperespace ?
- Nous avons un problème avec les moteurs hyperspaciale.
- D’accord alors trouvez moi deux bon artilleurs et faite les monter à bord de mon vaisseau.
Une minute plus tard un homme et une femme entra dans le Vicomte et se dirigere vers les quad laser.
- Vous êtes branche ? Demandai-je aux nouveaux venus.
- Oui, répondis la femme.
- Prêt à défendre le vaisseau.

Le Vicomte fila comme une flèche hors du hangar juste devant la première vague de chasseurs tie. Déjà deux d entre eux fut pulvérisés.
J’ai pas demander les meilleurs mais on dirai qu’ils sont a bord, pensai-je avec un grand sourire.
- Je trouve que le destroyer est bien trop prêt, préparez vous je vais passer tout prêt des dômes boucliers.
Je reçu un clic dans le système-com interne.
Je mis les gazes sur le destroyer, l’ordinateur l’identifia comme l’Invincible. Les rayons verts des turbos laser passere vraiment tout prêt du vaisseau, il étai secouer par des explosions. Les deux artilleurs se concentrere sur le dômes bâbord. Une aile-X nous suivais et tira aussi sur le dôme qui ne broncha toujours pas.
- Mais il est fait en quoi se dôme, jubila l’homme.
- J’en c’est rien mais on va refaire un passage.
- Négatif l’aile-X qui nous suivait vient de se faire détruire par deux tie.
- D’accord je vire a bâbord occuper vous d’eux.
Une fois avoir fait demi tour je vie le destroyer tirer de toutes ces pièces de poupe sur le Flèche d’argents. Plusieurs capsules de sauvetage évacuèrent déjà le vaisseau.
- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNN, criai-je quand le vaisseau explosa.
- Ici leader bleus, à tous les chasseurs encore intacte passer en hyper espace sa ne sert pu a rien de rester ici.
- Il faut sauver les capsules, criai-je dans mon micro.
- Négatif, l’invincible les arraisonne déjà. Et vous seriez une cible trop facile pour les tie.
- Ecouter le monsieur on peut pu rien faire pour eux, fis la femme.
Je te retrouverai Celne je te le promet, pensai-je.
Puis je mi le cape sur ma première destination avant toutes cette histoire. La base rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ara Chan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ara Chan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Hebi-chan
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'escouade Suubatar :: Présentation :: L'escouade Suubatar :: Historiques-
Sauter vers: